Logo du site

 

Informatidien

 

Christian Chassan

Le rédacteur

Génère et fait vivre les articles

C’est le rédacteur qui écrit les articles et les modifie. Il les soumet ensuite pour validation aux administrateurs.

 
Très intuitive, l’interface d’administration de SPIP rend extrêmement simple la proposition d’articles. Des raccourcis typographiques permettent de mettre en forme un texte sans avoir à utiliser de langage informatique [1], rendant ainsi la contribution rédactionnelle accessible à tous, et aussi simple que l’écriture d’un message électronique.

 
Les articles suivants décrivent les différents outils mis à sa disposition pour ce faire :

Retour

Retour

[1]C’est le langage HTML qui est normalement utilisé pour ce faire

Introduction à la rédaction

Le contexte de base pour écrire un article.

Pour le rédacteur d’un site sous SPIP, il est très simple de publier un article (ou autre document, photo, image...) sur le site. Il n’a pas besoin d’apprendre un code de programmation complexe, d’utiliser un éditeur de site web, ou un logiciel externe à SPIP.
La publication sur un site géré par SPIP se fait au travers d’un navigateur web (Firefox, Chrome, Edge, etc.), comme celui qui est utilisé pour visiter les autres sites Internet.
En arrivant sur le site, il rentre dans l’interface d’administration avec ses codes d’accès. Puis en naviguant dans cette interface, il va pouvoir demander la publication des articles dans des rubriques créées par les administrateurs du site [1].

Il faudra bien sûr que le rédacteur apprenne à se servir de l’interface d’administration, mais elle est très intuitive [2]. Elle est également très bien documentée : des bulles d’information donnent la fonction des différents boutons. Et après un court temps d’adaptation et d’apprentissage, l’utilisation de SPIP s’avère être "un jeu d’enfant" pour faire "un travail professionnel".

Dans tout le site, l’affichage d’une page correspond généralement à l’affichage d’une rubrique. La structure de la page est toujours la même :

  1. une en-tête (avec le logo de l’informatidien) ;
  2. un menu de navigation dans les rubriques racines (secteurs) ;
  3. le pavé de la rubrique (titre, descriptif, menu des sous rubriques, texte, liste des articles de la rubrique) ;
  4. les articles, les uns à la suite des autres dans l’ordre voulu par l’administrateur.

Cette structuration d’affichage des rubriques et des articles donne au site une certaine homogénéité qui autorise la publication d’article par des auteurs différents. Aux auteurs ensuite de garder la même philosophie et de faire apparaitre les éléments sous la même structure [3]. Cette homogénéité facilite la lecture, les comparaisons, la compréhension du lecteur même puisque la logique est toujours la même.

 

Imprimer cet article

Retour

[1]L’objet principal permettant de publier des informations sous SPIP est l’article. On peut placer autant d’articles que nécessaire, dans n’importe quelle rubrique.

[2]L’apprentissage sera plus facile si l’utilisateur maitrise déjà un traitement de texte élaboré.

[3]Exemple le plus frappant : sur le site du Club, dans la rubrique "Club", tous les articles, quelle que soit la sous-rubrique à laquelle ils appartiennent ont la même présentation (le prix est toujours au même endroit de l’article par exemple).

Écrire un article (1/5)

Synopsis d’écriture d’un article

Pour écrire un article, il faut préalablement se positionner sur la rubrique à laquelle cet article va être rattaché [1].

Puis cliquer sur le bouton, en bas, à gauche, Écrire un nouvel article.

Dans la page d’édition de l’article, remplissez les différents champs :

  • titre [2] ;
  • descriptif [3] ;
  • texte.

À tout moment, il est possible de cliquer sur le bouton, en bas, à droite, Enregistrer pour sauvegarder l’article qui reste dans l’état En cours de rédaction. Il faut ensuite cliquer sur le bouton Modifier cet article, en haut ou en bas, à droite pour venir l’enrichir. Tant qu’on ne demande pas sa publication, passage dans l’état Proposé à l’évaluation, un article peut être rédigé en plusieurs fois en venant le compléter plus tard [4].

Lorsque l’article est terminé, il faut le passer à l’état Proposé à l’évaluation en choisissant cet état dans l’encadré en haut à gauche. Puis en cliquant sur le bouton Changer [5]. Une autre possibilité consiste à cliquer sur le bouton Demander la publication de cet article.

Les articles suivants détaillent chacune de ces phases.

Documentation

 

Imprimer cet article

Retour

[1]L’administrateur pourra, bien sûr, changer cette rubrique par la suite.

[2]Seul item réellement obligatoire !

[3]Aussi appelé, dans la documentation générale de SPIP, "résumé" ou "chapô".

[4]Un administrateur peut toujours modifier un article Proposé à l’évaluation ou Publié en ligne.

[5]Un administrateur peut le publier en le passant directement à l’état Publié en ligne.

Écrire un article (2/5)

Le titre

Le titre est la seule zone qui soit obligatoire dans un article.
Le titre est constitué de deux zones :

  1. La première zone est optionnelle et est constituée, d’un nombre quelconque, suivi de la chaine de caractère ". " (point suivi d’un espace) ;
  2. La seconde est obligatoire et représente le titre effectif de l’article.

La première zone permet au webmestre de trier les articles d’une rubrique pour les afficher dans un ordre voulu et logique par rapport à leur contenu. Et cet ordre n’est pas forcément celui de création des articles qui est naturellement retenu.

La seconde zone est le titre de l’article comme on l’entend trivialement [1].

Le titre est modifiable par le rédacteur tant qu’il n’a pas été soumis à publication. Il peut ensuite être modifié par l’administrateur.

 

Imprimer cet article

Retour

[1]Le titre complet de l’article que vous êtes en train de lire est "06. Écrire un article (2/5)".

Écrire un article (3/5)

Descriptif rapide

Le descriptif vient en complément du titre de l’article pour en préciser le sens.

Contrairement au texte, il ne donne pas accès directement aux raccourcis typographiques de SPIP mais ils sont acceptés et interprétés sur le site public. Si le besoin s’en fait sentir, il est possible de rédiger le descriptif dans la partie texte, d’utiliser les outils typographiques puis de procéder par copier/coller pour documenter le descriptif.

Le descriptif est modifiable par le rédacteur tant qu’il n’a pas été soumis à publication. Il peut ensuite être modifié par l’administrateur.

 

Imprimer cet article

Retour

Écrire un article (4/5)

Le texte

Les articles SPIP sont affichés dans le langage des pages web : le HTML , ce qui présente quelques particularités et limitations. On évite le soulignement,les effets de tabulations, de marges sont ignorés, et les espaces blancs multiples ne sont pas pris en compte.

 
Comme tous les éditeurs de texte élaboré, SPIP propose :

  • une correction orthographique classique (le mot est souligné en rouge, un clic droit sur le mot et SPIP propose des solutions) ;
  • des mises en forme du texte (titre interne [1], gras, italique, liste) ;
  • la possibilité d’insérer :
    • des liens hypertextes ;
    • des notes de bas de page ;
    • des citations ;
    • des guillemets ;
    • les caractères absents du clavier français ;
    • des zones non formatées par SPIP ;
    • etc.

L’insertion des espaces insécables est automatique, comme dans Word ou Writer, pour les caractères où c’est obligatoire en français (voir documentation). Toutefois, le fonctionnement diffère de celui de Word et Writer : l’espace insécable n’est pas ajouté en temps réel mais au moment de l’affichage dans l’espace public.

SPIP ne propose pas d’éditeur WYSIWYG qui permette, comme dans un traitement de texte, au rédacteur de choisir sa police, sa taille, etc. Il s’agit de préserver une cohérence entre tous les articles. Comme dans un journal papier, les articles ne changent pas de police ou de couleur d’un article à l’autre. SPIP préserve ainsi le texte pour optimiser :

  • sa présentation (on peut l’afficher au mieux depuis un grand écran ou un portable),
  • sa diffusion (moteur de recherche, flux, ...),
  • sa pérennité (on peut changer les couleurs,le design du site sans reprendre tout le contenu).

Documentation

 

Imprimer cet article

Retour

[1]N’est pas utilisé sur le site du Club.

Écrire un article (5/5)

Incorporer des documents

SPIP peut enregistrer des illustrations affichés au sein des textes d’articles, ou des documents joints qui seront téléchargeables par les visiteurs.

Préparer les documents à télécharger

Il est important de préparer les documents sur l’ordinateur avant de les publier. Voici quelques points à vérifier :

  • Le poids du document : ne pas dépasser les 5 Mo, pour des fichiers multimédia, insérer un lien vers un stockage distant. Pour les images, la résolution doit être de 72 dpi en mode RVB (Rouge Vert Bleu). L’affichage réduira votre image dans les limites de l’écran, perdant en « piqué » : peu d’écrans peuvent afficher en totalité une photo courante de smartphone (largeur limitée à 2000 pixels) et le design Web impose souvent une réduction à l’affichage (ralentissant le chargement de la page).
  • Le type du document : utiliser des formats de fichiers reconnus par tous les internautes (pdf, txt, zip, rtf, etc.) et donc, éviter tout fichier de type potentiellement dangereux ou propriétaire (docx, exe, php, js, etc.). Pour les images, choisir les types de format web : jpg (photos), png ou gif (logos, dessins), SVG (vectoriel) & maintenant webp. Les types inconnus de SPIP seront archivés en ZIP à l’enregistrement.

Ajouter les documents

Il est possible d’ajouter des documents depuis :

  • l’ordinateur (fichiers du disque dur) ;
  • la médiathèque (fichiers déjà présents sur le site du Club) ;
  • internet (URL de fichiers placés sur internet sur des services externes de type : YouTube, Vimeo, Dailymotion, etc.)

 
Pour ajouter un document, au lieu d’aller chercher sur l’ordinateur, il est possible de le sélectionner (par son numéro) depuis la médiathèque qui répertorie tous les documents référencés sur le site du Club. Ceci permet d’éviter d’ajouter plusieurs fois un document commun à plusieurs articles.

 
Le besoin d’utiliser des documents depuis internet ne s’est jamais fait sentir : cette fonction n’a pas été testée.

 
Sur la page Web affichant l’article enregistré, les documents seront ajoutés sous le texte, avec la description fournie.

Les fichiers images

Les images (<doc393> dans l’exemple) sont habituellement insérée dans le texte de l’article.

  • Position par défaut :

    <doc393> sans attribut - L’image se place dans le fil du texte, comme une lettre ;

  • Position à gauche :

    <doc393|left> - L’image se place à gauche en début de la ligne, et le fil du texte continue sur sa droite jusqu’à descendre en-dessous de l’image en hauteur ;

  • Position centrée :

    <doc393|center> - L’image se place au centre sur une nouvelle ligne, prenant toute la largeur, et le texte passe à la ligne ;

  • Position à droite :

    <doc393|right> - L’image se place à droite et le fil du texte continue sur sa gauche jusqu’à dépasser l’image en hauteur par en-dessous.

Lors de l’ajout du document, le raccourci choisi devrait préciser le positionnement du texte autour de l’objet. Visiblement, il n’en est rien. Le besoin de mettre des images dans le texte ne s’étant pas fait sentir, cette fonction n’a pas été mise au point pour le site du Club.

Les fichiers texte

Les fichiers qui ne sont pas des images sont accessibles via un lien hypertexte :

  • [Insérer les caractères absents du clavier->doc61]

Devient :

Documentation

 

Imprimer cet article

Retour

La médiathèque

Gestion des documents

Rédaction à l’étude.

 

Imprimer cet article

Retour