Logo du site

 

Informatidien

 

Christian Chassan

Actualiser

Tenir sa machine à jour

Windows se met à jour automatiquement. Cependant, pour que cette mise à jour ait lieu, la machine doit être en fonctionnement. Ceux qui utilisent peu leur ordinateur peuvent prendre du retard dans les mises à jour. Il est bon de vérifier de temps en temps que la machine est à jour et, dans le cas contraire, de provoquer les mises à jour. Il est important de suivre cette évolution qui participe à la sécurité de la machine.

L’évolution de Windows se fait par ce mécanisme de mise à jour. La durée de mise en place des mises à jour est très variables :

C’est aussi par ce mécanisme que l’on peut passer d’une version de Windows à l’autre (Windows 10 à Windows 11 par exemple) et c’est d’ailleurs cette méthode qui est préconisée ici.

Bien évidemment, le système doit être tenu à jour mais aussi toutes les applications. D’ailleurs, Microsoft, profite de ses vagues de mises à jour "système" pour actualiser ses applications qu’elles soient :

Les articles suivants détaillent ces mises à jour :

Le système

Mettre à jour son système est à la base de la protection de sa machine

Le minimum à effectuer pour entretenir sa machine est de tenir Windows à jour. Les mises à jour peuvent être proposées quotidiennement cependant il peut y avoir une mise à jour plus importante au cours du deuxième mardi du mois.

Windows vérifie régulièrement si des mises à jour doivent être effectuées pour que vous n’ayez pas à le faire. Lorsqu’une mise à jour est disponible, elle est automatiquement téléchargée et installée, ce qui permet de conserver un appareil à jour avec les dernières fonctionnalités. Bien évidemment, cela n’est possible que lorsque la machine est connectée pendant un temps suffisant. Si votre utilisation de la machine est très occasionnelle, il convient de prendre en main directement les mises à jour environ une fois par mois.

En savoir plus :

  1. Mettre à jour Windows 10
  2. Mettre à jour Windows 11

 

Imprimer cet article

Retour

Les versions de Windows

Une à deux fois par an Windows offre une mise à jour importante.

Une à deux fois par an, à travers une mise à jour majeure, Windows change de version.
Le passage d’une version de Windows à la suivante se fait par le mécanisme habituel "Windows Update". Mais attention : ce passage à la version suivante peut être très long (plus d’une heure).

On rencontre encore des machines sous Windows 7. La plupart des machines en Windows 8 et 8.1 ont été converties gratuitement en Windows 10 : très peu existent encore. Windows 11 est apparu récemment (fin 2021) et certaines machines n’ont pas pu l’implémenter pour des raisons matérielles et sont restées en Windows 10. Essentiellement trois systèmes Windows cohabitent aujourd’hui : 7, 10 et 11.

Un peu d’histoire :

  • Windows 7 est sorti le 22 octobre 2009. Windows 7 est progressivement remplacé par Windows 8 à partir du 26 octobre 2012. Le support de Windows 7 a pris fin le 14 janvier 2020. Depuis cette date, Microsoft n’offre plus de nouvelles mise à jour du système d’exploitation ni de correctif de sécurité pour cette version de Windows.
  • Windows 8 est est commercialisée depuis le 26 octobre 2012. La version Windows 8.1 est une mise à jour gratuite de Windows 8 qui est disponible depuis le 17 octobre 2013.
  • Windows 10 est disponible publiquement depuis le 29 juillet 2015.
  • Le déploiement de la mise à niveau vers Windows 11 a débuté le 5 octobre 2021 (pour les nouveaux appareils) et se poursuit toujours en 2022 (pour les appareils compatibles).

Quand Microsoft propose ses mises à jour mensuelles mineures, il ne faut généralement que quelques heures pour qu’elle soit offerte à tous les ordinateurs concernés dans le monde.
Lorsqu’il s’agit d’une mise à jour majeure, l’éditeur y va de façon plus prudente et procède par vagues. En priorité sont servies les machines qui ont été testées avec les constructeurs et dont la configuration est connue. En même temps, grâce aux tests réalisés par des volontaires, plusieurs autres configurations reçoivent la mise à jour. À chaque vague d’envoi les développeurs attendent le signalement de bugs éventuels avant de les corriger puis de recommencer le processus jusqu’à ce que tous les utilisateurs soient servis. Cela peut prendre plusieurs mois.

De son côté, en cas de problème persistant, l’utilisateur peut provoquer le retour à la version précédente. Il faut se décider assez rapidement, cette possibilité de revenir en arrière n’est offerte que pendant quelques jours. La fonctionnalité est accessible dans les "paramètres" à la rubrique "Mises à jour et sécurité" dans la section "Récupération".

Le plus prudent est d’attendre sagement que Windows Update indique la disponibilité de la nouvelle version et ne pas chercher à outrepasser ce mécanisme.

En savoir plus :

  1. Quelle est ma version de Windows 10 ?
  2. Quelle est ma version de Windows 11 ?

 

Imprimer cet article

Retour

Mise à jour des applications

La mise à jour des applications ne doit pas être oubliée.

Les applications Microsoft sont en règle générales mises à jour avec Windows sauf si vous avez annulé cette option.

Les autres applications disposent d’un mécanisme de mise à jour qui leur est propre. Le plus souvent le logiciel vous avertit qu’une mise à jour est disponible et vous oriente vers son installation. Ce comportement peut varier suivant que vous utilisez la version payante ou gratuite de l’application. Pour forcer la mise à jour, il suffit, la plupart du temps, d’ouvrir l’onglet "Aide" du menu et de choisir "A propos de...", l’application vous indique alors le chemin à suivre ou se met directement à jour seule.

 

Imprimer cet article

Retour