Logo du site

 

Informatidien

 

Christian Chassan

 

Définitions de base

 

Définitions de base

Fichier, dossier, support & chemin d’accès

Fichier

Qu’est-ce que c’est ?

Un fichier est un élément informatique formaté [1] qui se suffit à lui-même : une image, un film, un message ou une chanson par exemple. Il est destiné à être manipulé (lu, modifié) par des applications qui connaissent son format.

 
Le fichier est identifié par un nom. Ce nom est composé de deux parties :

  • un identifiant choisit par son créateur pour que celui-ci sache à quoi correspond ce fichier ;
  • une extension donnée par l’application qui crée le fichier pour indiquer le codage du contenu de ce fichier et le rendre accessible aux applications capables de travailler avec ce format ;
  • identifiant et extension sont séparées par un "." (point).

On obtient un nom de la forme : "Identifiant"."extension"

Dossier

Qu’est-ce que c’est ?

C’est un ensemble de dossiers et de fichiers qui ont une cohérence logique dans l’esprit de celui qui a créé le dossier.
Le dossier est identifié par un nom entièrement choisi par son créateur.

Le support

Qu’est-ce que c’est ?

C’est le matériel qui porte le fichier (un disque dur, une clef USB, etc.).

Ce support magnétique a un nom logique unique attribué au moment du branchement à la machine. Il se présente sous la forme d’une lettre majuscule suivie de ":" (deux-points). Le disque dur portant le système Windows se voit généralement attribué le nom "C:". Ce support magnétique faisant partie de la machine est inamovible et garde donc ce nom logique tout au long de la vie de votre machine.

Une unité physique amovible (une clef USB par exemple) se voit attribuer un nom logique. C’est une lettre suivie de ":" choisie dans l’ordre alphabétique après le dernier nom logique recensé, par exemple "D:" si seul le disque système "C:" est présent et ainsi de suite. Il est important de retenir que ce nom logique est temporaire mais reste le même pendant toute la durée de connexion de ce support à la machine.

Un nom, choisi par l’utilisateur, peut aussi être attribué à une unité physique. Il permet à l’utilisateur d’identifier son support.

 

Le chemin d’accès

Qu’est-ce que c’est ?

Le chemin d’accès est le moyen de retrouver le fichier sur son support.
Les éléments (fichiers et dossiers) directement accessibles sur le support sont dits "à la racine" du support. Ce sont ceux immédiatement visibles quand on connecte le support à la machine, ceux dont le chemin d’accès se limite au nom logique du support ("D:" par exemple).

Le chemin d’accès est la feuille de route pour accéder au fichier en partant de la racine. Il commence par le nom logique du support magnétique qui le contient suivi de la liste ordonnée des différents dossiers qu’il faut ouvrir pour parvenir jusqu’à lui et se termine par le nom du fichier.
Par analogie avec votre bureau, il correspond à un emplacement dans vos dossiers papiers : dans le bureau, tu ouvres le 3ème tiroir, tu prends le classeur EDF, tu ouvres à l’onglet facture et tu cherches celle de novembre 2023.
Parallèle :
Sur mon disque dur, j’ai créé un dossier "Fournisseur" qui contient des dossiers au nom de chacun de mes fournisseurs (par exemple "EDF"), dans chaque dossier de fournisseur, j’ai un dossier "Facture", mes factures sont des dossiers avec l’extension "pdf" dont le nom commence par la date de facturation "aaaa-mm_" suivi du nom du fournisseur. Le chemin d’accès sera :
c:\Fournisseur\EDF\Facture\2023-11_EDF.pdf

 
Il est ainsi possible que, dans l’ordinateur, plusieurs fichiers différents aient le même nom. Ils diffèrent simplement par leur emplacement sur le support ; c’est à dire, leur chemin d’accès.

Noms de fichiers Windows

Composition (rappel)

Le nom Windows d’un fichier est constitué d’un identifiant (nom de fichier « parlant » pour son créateur) et de son extension qui identifie la structure technique du contenu du fichier et par ce biais la ou les applications susceptibles de l’utiliser.
Les deux sont séparés par un "." (point).
Les noms de fichiers Windows étaient autrefois limités à un format 8x.3x : le nom du fichier ne prenait alors que huit caractères et l’extension trois. Puis vint Windows 95 et une extension de ces limites. Aujourd’hui, il ne semble plus y avoir de limitation.

Identifiant

Certains caractères et symboles sont interdits. Pas de problème si vous n’utilisez que des lettres, des chiffres et certains signes comme le tiret, le point d’exclamation, l’apostrophe, le signe de soulignement, etc. En revanche, les caractères que voici sont interdits :
 : / \ * | < > ? “
Si vous tentez de les utiliser, Windows affichera un message d’erreur et vous devrez modifier le nom que vous comptiez attribuer.
Un nom de dossier a une structure identique à l’identifiant d’un fichier.

 

Extension

Le format d’un fichier est identifié par l’extension accolée au nom de fichier.
Quand il s’agit de formats, c’est-à-dire la manière dont les données sont organisées et codées dans les fichiers, les programmeurs ne se font pas de cadeaux et ont tendance à créer chacun le sien. Pour s’accommoder de cette petite guerre, bon nombre de programmes sont dotés d’une fonction spéciale permettant d’enregistrer les fichiers dans différents formats.

Nous avons déjà rencontré quelques extensions de fichiers textes :

  • ".txt" pour Bloc-notes ;
  • ".rtf" pour WordPad ;
  • ".pdf", "Portable Document Format", préserve la mise en page d’un document quel que soit le système ou la machine.

Une liste alphabétique non exhaustive d’extensions de fichiers est donné par Wikipédia [2]. Pour ceux qui voudraient en savoir plus sur les extensions, lire l’article de "Malekal.com" [3] dont le but est de comprendre leur intérêt, quelques subtilités et enfin les implications de sécurité associées.

Les bibliothèques

Ce qu’il vaut mieux oublier

La notion de bibliothèque de Windows est suffisamment complexe pour ne pas être facilement compréhensible. En quelques mots…
Les bibliothèques de Windows sont des dossiers virtuels qui regroupent des dossiers réels contenant des fichiers de même nature. Par exemple, si vous avez plusieurs dossiers contenant des images, vous pouvez les référencer dans la bibliothèque « Images ». Vous pourrez ainsi accéder à toutes vos images de façon centralisée.
Les dossiers que vous ajoutez à une bibliothèque sont référencés dans celle-ci, mais leurs emplacements sur le disque ne changent pas. Chaque utilisateur Windows possède par défaut un ensemble de bibliothèques. Elles sont visibles en cliquant sur le nœud « Bibliothèques » de l’explorateur Windows, ce sont par exemple : Documents, Images, Musique, Vidéos.
Chacune de ces bibliothèques référence, à l’origine, un dossier système de même nom qui est stocké dans votre dossier utilisateur.
Je vous propose de confondre ces deux notions comme le font sans le savoir la plupart des utilisateurs, la notion de bibliothèque devient alors accessible au commun des mortels.

 

Ce qu’il vaut mieux retenir

Une bibliothèque est un dossier Windows créé pour ranger des fichiers de même nature (par exemple des photos). Il se manipule comme un dossier utilisateur normal :

  • il se retrouve dans l’explorateur,
  • il peut contenir des fichiers et des dossiers,
  • etc.

Sa particularité est d’être personnelle à un utilisateur. Deux utilisateurs d’un même PC auront chacun accès à une bibliothèque Documents, par exemple, mais cette bibliothèque n’est pas commune. Elle est en plus hébergé dans une zone propre à l’utilisateur, ce qui la rend inaccessible à l’autre utilisateur. La bibliothèque document de l’utilisateur Lambda sera dans : C:\Users\lambda\Documents
Personne ne peut accéder à cette bibliothèque sans connaitre le mot de passe de son utilisateur et se connecter à sa place.
C’est ce dispositif qu’utilise le Club lorsqu’il prête un ordinateur. Un compte est créé pour cet utilisateur occasionnel, il sera détruit par l’administrateur à la fin du prêt avec toutes les données mises en bibliothèques. L’administrateur peut détruire le compte mais n’a pas accès aux données.

 

Imprimer cet article

Retour

[1]Pour dire qu’il est rédigé dans un certain format, connu au moins par une application capable de le créer, de le modifier et de l’afficher.